5 choses scientifiquement prouvées qui ont un réel impact sur la fertilité

impact fertilite positivemindattitude

Dans cet article, tu vas découvrir 5 choses de ton quotidien qui nuisent considérablement à ta fertilité, sans que tu en aies conscience.  Et t’embarquer dans un traitement pour une Procréation Médicalement Assistée sans changer ces habitudes contribue à réduire tes chances de réussite.

Le manque de sommeil

Même si tu avais juré d’aller dormir tôt et de ne pas rester scotchée sur ton écran devant ta série préférée mais… une fois de plus, il est passé minuit quand tu décides d’aller te plonger sous la couette.
Ce comportement pourtant si banal n’est pas sans risque pour ta fertilité : nous avons besoin d’au moins huit d’heures d’obscurité continue.  Cela permet de stimuler notre production de mélatonine (une hormone qui, entre autres, protège nos ovules).
Il est primordial d’avoir suffisamment d’heures de sommeil mais aussi d’avoir un rythme régulier.  Les sorties nocturnes du samedi soir perturbent complètement notre rythme et affectent notre fertilité.
Le corps a besoin d’une énergie considérable pour mener à bien une grossesse, et cela commence dès maintenant!

Les lubrifiants (et autres produits chimiques)

Pimenter ce qui se passe sous la couette peut être une excellente idée (surtout pour éviter les câlins uniquement programmés…).  Attention toutefois à éviter les lubrifiants.

Des recherches américaines récentes ont révélé que de nombreux lubrifiants peuvent compliquer les déplacements des spermatozoïdes et donc aller à l’encontre d’une conception.

Il en va de même pour d’autres produits chimiques (produits d’entretien, cosmétiques, gel douche,…), qui très fréquemment contiennent des phtalates.

Une étude de 2015 de l’Université de Washington a révélé que les phtalates pourrait affecter de 29% tes chances de tomber enceinte.
Veillez toujours à utiliser des produits naturels au maximum pour éviter au maximum tout perturbateur endocrinien (si tu veux connaître la vérité sur les perturbateurs endocriniens, clique ici pour lire l’article)

L’excès d’exercices

Aaaah je te vois venir : une bonne raison de rester au chaud, bien confortablement installée dans ton canapé !
Je ne parle pas d’exercices, mais bien d’excès d’exercice!  En effet la pratique intensive d’un sport a des répercussions sur la fertilité.

Une étude sur plus de 3.800 femmes a révélé que celles qui ont fait de l’exercice jusqu’à l’épuisement plusieurs fois dans la semaine étaient plus susceptibles d’avoir difficultés à avoir un enfant que celles dont l’entraînement est moins pénible et qui ne font du sport que deux ou trois fois par semaine.

Donc comme pour tout : avec modération!

La caféine

Cela vaut tant pour ton chéri que pur toi, même si cela fait partie intégrante de ton rituel du matin…  La caféine réduit tes chances de concevoir un enfant de 25% à chaque cycle.

Les experts de la fertilité recommandent donc de s’en tenir à moins de 200 mg de caféine par jour : deux tasses de café instantané ou de thé, ça suffit largement.

Je disais que ce conseil était également valable pour les hommes : des études ont prouvé que les hommes qui boivent moins d’une tasse de café par jour ont les meilleures chances de devenir père.

Le sucre et les boissons froides

J’ai gardé le plus important pour la fin.  Parce que c’est le plus compliqué : bien sûr, le processus est facile à comprendre, ça oui.  En revanche, le mettre en pratique requiert une bonne discipline car il est facile de craquer sur ce qui nous réconforte!
Pourtant cet effet-là est de très courte de durée, car les effets sont vraiment très néfastes pour ta fertilité.
Premièrement, évite les sodas (et autre sucres rapides).  Ces boissons sucrées sont très néfastes pour la fertilité : le sucre entraîne une augmentation d’insuline, qui elle, engendre une baisse d’hormones (progestérone)…
Cela vaut donc pour tous les sucres sur lesquels ont se rue si facilement en cas de coup de blues… Cela nous fait entrer très vite dans un cercle vicieux, car le sucre appelle le sucre : plus on mange du sucre et plus on a envie de manger sucré.
Toi qui essaies de concevoir un enfant, arrête de boire les sodas (et autres boissons rafraichissantes) sortis tout droit du frigo!  Eté comme hiver, prends des boissons à température ambiante.  Pourquoi ? la température du corps en est refroidie et cela provoque des dépôts froids et durs, dont des kystes ovariens.
En essai bébé, il est impératif de favoriser une bonne circulation sanguine dans l’utérus et pour cela, il faut maintenir la température de ton corps.  Voilà pourquoi éviter les boissons froides (et sucrées!).

Enregistrer

Découvre comment doubler tes chances de succès pour tes essais bébé





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OFFERT ! Accédez gratuitement à l'atelier vidéo : Essais bébé - 5 pièges à éviter pour booster votre fertilité -->Cliquez ici