Témoignages

 

Parce que je sais combien il est facile de perdre espoir lorsque bébé se fait attendre, ceux qui ont aujourd’hui réussi à atteindre leur rêve, après un parcours parfois semé d’embûches, témoignent pour vous.  De quoi garder espoir…

Natacha :
« Ça faisait 3 ans qu’on essayait d’avoir un enfant. Après de nombreux examens, il s’est avéré que mon homme avait un sperme de mauvaise qualité.  On nous envoie directement en fiv icsi.  Lors de la ponction, 14 ovocytes dont 9 matures donneront finalement 4 embryons. On me transfère un brybry à j2 qui s’est accroché pendant les 9 mois de grossesse. Ma princesses est née le 9 octobre 2014 et ce n’est que du bonheur! »

Sylvanie :
« Nous avons eu un premier garçon naturellement. Puis, après 6 ans pour tenter bébé 2, la FIV nous a donné un petit garçon qui a 4 mois. FIV et TEC 1 ».

Dominique :
« Presque 12 ans d’essais fiv pour mon épouse et moi même, toutes négatives sauf 1 qui a donné une grossesse gémellaire extra utérine. Ensuite, nous avons fait 2 essais d’insémination avec donneur. La deuxième a donné une grossesse gémellaire de vrai jumeaux. Malheureusement le syndrome du « transfuseur transfusé » est apparu donc opération laser et la perte d’une des petite princesse, la deuxième c’est battue énormément et elle nous comble de joie depuis le 24 novembre de cette année.
Elle s’appelle Célia Sara, le deuxième prénom est en l’honneur de sa soeur ».

Cécile :
« Après 7 ans, 17 tentatives, 16 echecs dont 12 inséminations, nous avons eu notre fils qui a aujourd’hui 2 an et demi et nouveau parcours pour bb2. Malgré mon fils, j’ai perdu une partie de moi… mais ce parcours vaut la peine de se battre, car donner la vie est magnifique! »

Carolynn :
« Me voilà maman d’un petit garçon de deux ans et demi après 8 ans d’essais bébé, dont 5 ans de pma. Fin 2003, nous décidons que nous voulons agrandir notre famille. Comme tout jeune couple, nous essayons follement de le concevoir. Après un an d’essai rien. Je commence à en parler à mon médecin traitant, qui commence à me faire des petits examens, mais rien. 1 an plus tard encore, une nouvelle amie, me parle de la profession de son papa, endocrinologue, comme j’avais des douleurs à la poitrine il m’envoi chez un de ses confrères, on y découvre un taux de prolactine trop élevé mais rien qui explique cette infertilité. Mon mari fait des tests, qui ne se révèlent pas très bons. Un an passe encore, je change de Gyneco, et la rapidement elle nous dirige en pma. D’après le spermogramme de mon mari, on aurait une chance sur 1000 de faire un bb naturellement. Mais rien d’impossible.
Mai 2006, je prends rdv en pma. Après de nombreux examens et quelques batailles cardiaques, nous avons pu accéder à la stimulation. 3 inséminations négatives, fiv 1 + 2 tec négatifs – fiv icsi 2 + 2 tec négatif – et après un an de repos, de calme, un régime, un bel anniversaire, un petit road trip au Portugal, la fiv 3 (une imsi), a aboutit à un joli ++++. Grossesse compliquée amener jusqu’à 36 sa. Mon fils est ne le 31 mai 2012 par césarienne. Il fait depuis mon bonheur. Pas toujours facile d’être maman, de gérer les nuits compliquées (et oui même après 2 ans et demi), les crises, mais tous ses petits sourires soignent tous les maux ! »

Clara :
« 4ans d essai, 3ans de fiv icsi dont plusieurs tec et à la 3eme fiv icsi, notre pti coeur s’est accroché.  Aujourd’hui il a 4 mois et demi ♡ »

Céline :
« Première grossesse qui finalement était une grossesse extra utérine (GEU) donc une trompe en moins et l’autre très abimée.  Le docteur nous a dit que l’on n’aurait plus d’enfant!  Grosse déprime mais on n’a pas baissé les bras.  Nous avons consulté une gynéco spécialisée, on a fait tous les examens
 pour la fiv et trois jour avant de commencer le traitement, test pipi positif! Je suis allée chez ma gynéco, elle fait une écho et bébé était bien dans l’uterus. Notre bébé miracle est né il y a 3 mois et demi et il va très bien

 

Déborah :
Elle témoigne, en vidéo, pour vous raconter son parcours (loin d’être simple) mais pour vous dire de garder espoir… 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OFFERT ! 7 preuves qui expliquent pourquoi redevenir actrice de son projet bébé double les chances d’y arriver -->Inscris-toi