Le Dr Martine Depondt-Gadet te montre un exercice à faire pour booster ta fertilité (vidéo)

 

martine depondt gadet qi gong positivemindattitude

Martine Depondt-Gadet, Médecin Acupuncteur spécialiste en médecine traditionnelle chinoise et Qi Gong, et auteure de deux livres sur la fertilité (Stérilité et Infertilité – comment débloquer les blocages psychologiques qui entravent la fécondité et Qi Gong au féminin) vous explique sa vision de la fertilité et vous explique comment réaliser un exercice de Qi Gong pour booster votre fertilité.

 

Bonjour Docteur, pouvez-vous nous dire quelques mots sur vous et votre passion pour la médecine chinoise ?
Docteur en Médecine, j’ai effectué mes études à la Faculté de Clermont. Ferrand.
Je fus très tôt attirée par la pensée chinoise et son art. La calligraphie notamment m’a passionnée, dans sa notion de vide et de plein, de visible et invisible. Cela m’a amené à me familiariser à la langue chinoise que je continue d’étudier.
Il était donc tout naturel que je m’intéresse et continue mes études en acupuncture.
Mon premier voyage en chine date de 1989, je continue d’ailleurs mes périples tous les ans.
Lors de mon premier séjour à Sozhou, j’ai découvert le Qi Gong, ce fut un choc pour moi.

Vous êtes aujourd’hui spécialiste en Qi Gong, qu’est-ce que c’est exactement?
Cette discipline est basée sur le souffle et la circulation des méridiens, clés de voute de l’acupuncture, cette discipline s’harmonise avec la nature.
Le Qi Gong aide à l’enracinement, c’est d’autant plus important qu’avec nos modes de vie actuels, les femmes ne se sentent pas (ou plus) enracinée.
Dans la pensée taoïste, métaphorique, la femme est le modèle de la terre nourricière.
Et aussi durant notre vie génitale, rythmée par nos lunes (les règles) nous féconde à la terre.

Y a-t-il un exercice à privilégier en particulier ?
Je travaille particulièrement depuis longtemps Qi Gong de la femme, qui utilise la méditation et des enchainements :

– La méditation est précieuse pour les femmes actives, elle leur apprend à faire une pause, à prendre conscience de leur respiration et de leur corps.

– Les enchainements se font sur les méridiens méridiens Dai Mai et Jenn Mai, grands méridiens de notre féminité.  Les mouvements permettent d’apporter de la chaleur, de la douceur au sein de notre périnée.  Plus précisément aux ovaires, à l’utérus, aux trompes et ainsi préparer le berceau du bourgeon de vie que sera le bébé en création.

 Il est primordial de prendre conscience de son périnée de son anatomie, de sa position dans notre corps.  La conscience de son périnée peut se faire également grâce à des exercices de visualisation (en pensée chinoise, la visualisation c’est aussi l’intention métaphorique) : visualiser le périnée comme une perle blanche flottantes flottant sur l’eau en s’accompagnant d’un mouvement.  Il est important de noter que les mouvements doivent se faire dans l’infiniment petit.

 Cette visualisation peut aussi se faire à l’aide de dessin, j’utilise beaucoup cette technique en consultation. L’objectif est de se relier à la nature, et de dessiner la beauté de son corps à l’image de la beauté de la nature, puis ensuite d’anticiper en imaginant « la graine » de vie au sein du palais du bébé (l’utérus).

Pensez-vous que l’esprit joue un rôle conséquent sur le corps et sur l’infertilité (y compris sur les infertilités organiques) ?
L’esprit, nos pensées jouent un rôle primordial sur notre corps et notre fertilité.
On se rend compte maintenant du poids du psychisme sur l’infertilité.

Comment expliquez-vous le nombre de couples infertiles aujourd’hui ?
L’infertilité des couples est malheureusement de plus en plus fréquente, chez les hommes comme chez les femmes.  La pollution, les pesticides et la vie stressante n’y sont pas étrangers.
Les antécédents transgénérationnels peuvent aussi entraver la fertilité. Quelques exemples sont cités dans mon livre.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui ont des difficultés à concevoir un enfant ?
Je conseillerai aux couples en difficulté de procréation d’effectuer un travail sur leur inconscient, leur histoire d’enfance, de bénéficier de l ‘acupuncture si possible avant de s’engager dans l’aventure de la PMA.

Et je leur dirais aussi de profiter de cette période de passage à vide (parce que c’est ce qu’on ressent), pour faire un travail sur soi, qui aide au respect, à l’amour de soi-même et ainsi accueillir encore mieux la venue de ce bébé.

 

Le Docteur Martine Depondt-Gadet a réalisé la vidéo ci-dessous exclusivement pour Positive Mind Attitude pour vous aider à reproduire les mouvements d’un exercice de Qi Gong pour booster votre fertilité.

 

 

Si vous souhaitez en savoir davantage, voici quelques informations :

Site web : www.martinedepondtgadet.com/

Livres :

  • Stérilité et infertilité, comment débloquer les barrages psychologiques qui entravent la fécondité (Ed. Dangles, 2011, 185 p.)
  • Qi Gong au féminin (Editions Chariot d’Or, 2012)

 

Des stages en Qi Gong sont également animés par le Docteur Martine Depondt-Gadet

 

Et vous ? Connaissiez-vous le Qi Gong ? Dites-moi si cet article vous a donné envie d’en savoir plus dans les commentaires ci-dessous.

 

 

Qi Gong

 

COUV-Sterilite et infertilite (2)

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Découvre comment doubler tes chances de succès pour tes essais bébé





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OFFERT ! Accédez gratuitement à l'atelier vidéo : Essais bébé - 5 pièges à éviter pour booster votre fertilité -->Cliquez ici