J’ai réellement sous-estimé les effets secondaires de la PMA

PMA effets secondaires positivemindattitude

 

En commençant à prendre des médicaments pour booster mes hormones, je me doutais bien qu’il y aurait quelques effets secondaires mais je ne me suis pas posée plus de questions que ça.  Après tout, c’était comme la pilule (dans le sens inverse!), je trouvais normal de la prendre depuis tant d’années sans me poser de question.
J’ai commencé à prendre des médicaments sur les conseils de mon gynécologue, bien avant de commencer la PMA d’ailleurs.

Et de fil en aiguille, les effets indésirables sont se fait sentir de façon presque sournoise, de manière à ce que je ne fasse pas immédiatement le lien entre ce qui m’arrivait et ce que je ressentais.

Dans les effets indésirables, le premier était incontestablement les sautes d’humeur!  Alors ok, c’est lié au parcours bien sûr (être infertile n’amuse personne), mais passer à ce point du rire aux larmes était bien lié à des hormones surboostées!
Ensuite, il y a eu les kilos… j’ai toujours été très mince jusqu’à la PMA! On a beau prétendre le contraire, des hormones sur-stimulées donnent lieu à… des kilos stockés!
Et bien sûr, de manière bien localisée! (sinon, c’est pas drôle…)
Mais là encore, je ne me suis posée aucune question.  Avec le recul, les choses seraient bien différentes (comme ça l’a d’ailleurs été depuis pour ma fausse couche ou pour beaucoup d’autres choses).  Je ne dis pas que je ne prendrais plus les médicaments, mais j’en discuterais d’avantage avec les médecins et m’informerait mieux sur les effets secondaires.
Parce qu’en parlant d’effet secondaire, une fois le moment tant attendu de faire la ponction, j’étais tellement pressée et obnubilée par le résultat que j’ai oublié de questionner sur le côté obscure…  Alors, après coup les médecins m’ont dit « on n’en parle pas systématiquement parce que le risque est faible et que cela pourrait faire peur… » Ouais… sauf que le risque est peut-être faible, mais quand il vous tombe dessus, c’est 100% vous!
Résultat, moi qui avais prévu trois jours d’arrêt après la ponction (je suis indépendante), je me suis retrouvée alitée pendant plus de 3 semaines, sans pouvoir bouger, porter quoi que ce soit et en buvant le moins possible!  J’avais fait une hyper-stimulation.
La moyenne pour une récolte d’ovocyte est entre 6 et 12 ovocytes par ponction (ça reste une moyenne), ma récolte à moi était de 39 ovocytes! (une vraie poule pondeuse!!!)
Tout ça pour vous dire, que si les traitements font intégralement partie du parcours de la PMA (et plus largement des essais bébés), il est surtout plus que nécessaire de poser les bonnes questions (et d’oser remettre les choses en question, j’en parlerai dans un prochain article).
Et vous ? Quel sont les effets indésirables que vous aviez sous-estimé ?
Cet article vous a plu ? Alors commentez et partagez pour permettre à d’autres «infertiles» de le découvrir !   ♥

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

OFFERT
Essais bébé : 5 pièges à éviter pour booster votre fertilité !
Accédez gratuitement à l'atelier vidéo





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

OFFERT ! Accédez gratuitement à l'atelier vidéo : Essais bébé - 5 pièges à éviter pour booster votre fertilité -->Cliquez ici