Catégorie : Tous les articles du blog

J’ai réellement sous-estimé les effets secondaires de la PMA

PMA effets secondaires positivemindattitude

En commençant à prendre des médicaments pour booster mes hormones, je me doutais bien qu’il y aurait quelques effets secondaires mais je ne me suis pas posée plus de questions que ça. Après tout, c’était comme la pilule (dans le sens inverse!), je trouvais normal de la prendre depuis tant d’années sans me poser de question. Et de fil en aiguille, les effets indésirables sont se fait sentir de façon presque sournoise, de manière à ce que je ne fasse pas immédiatement le lien entre ce qui m’arrivait et ce que je ressentais.

google m’a diagnostiqué au moins 10 maladies quasiment mortelles

internet diagnostique positivemindattitude

Comme vous, j’allais souvent questionner mon ami google pour voir si tel ou tel symptôme avait une signification particulière, ou je vérifiais aussi à l’envers, c’est-à-dire en allant voir sur internet quels étaient les symptômes de telle ou telle maladie pour m’assurer que je ne l’avais pas…
Et là… je me suis mise à paniquer à voir toutes les raisons qui pouvaient faire que je n’arriverais jamais à être enceinte!

Ce que je me suis dit pour réussir à accepter les grossesses des autres

accepter grossesses positivemindattitude

Quand on est infertile, la notion du temps est… comment dire… complètement différente de celle du commun des mortel! On a l’impression que le temps s’arrête (et que rien ne vient…), sauf que pour les autres, le temps ne s’arrête pas! Je me souviens de ceux autour de moi, qui en étaient déjà à leur 3ème enfant alors que moi… je n’avais toujours pas réussi à faire le 1er! Comment réussir à accepter les grossesses des autres dans ces conditions ?

Et si, en 2017, on passait vraiment à l’action ?!

action 2017 positivemindattitude

Je savais que manger plus sainement serait bénéfique, mais je craquais pour quelque chose d’hyper sucré au premier petit creux! Je savais que je devais améliorer mon hygiène de vie et dormir plus, mais j’avais toujours une bonne raison d’aller dormir très tard.
Je savais que je devais être moins stressée, mais j’avais toujours mille et une raisons d’être en stress.
Savoir ne suffit plus! Le moment est venu de passer à l’action!

Mon couple a survécu à la PMA !

couple PMA positivemindattitude

Vous êtes nombreuses à m’envoyer des messages parce que vous vous demandez si votre couple va résister à la PMA. Alors j’avais envie aujourd’hui de vous parler du mien. Bien sûr, je ne vais pas vous mentir et vous dire que tout a été rose tous les jours (loin de là!). J’avais souvent l’impression que nous vivions les choses de manière complètement différente…

Pourquoi j’ai créé Positive Mind Attitude et en quoi ça peut vous aider…

cree positivemindattitude miafievez

Peut-être qu’en lisant mes articles, mes programmes, vous vous demandez au fond « pourquoi faire ça ? »
La raison est simple : infertile un jour, infertile toujours! Même si aujourd’hui, ce parcours est derrière moi, je n’en oublie pas pour autant tout ce que j’ai vécu pendant plus de 4 ans, tous les hauts et surtout les bas, tous les coups durs encaissés, toutes ces incertitudes, cette attente qui n’en finit pas, les maladresses des proches (et des moins proches!),… Et qu’il n’y a qu’en ayant vécu ces choses-là qu’on comprend réellement la souffrance que l’on peut endurer mais aussi à quel point…

Quand les fêtes ressemblent à un cauchemar

fertilite fetes cauchemar positivemindattitude

Moi aussi je suis passée par là, moi aussi j’ai détesté ces fêtes qui me rappelaient que je ne parvenais pas à avoir d’enfant. Ces remarques maladroites faites par des proches qui ignoraient la situation… Les fêtes de fin d’année aussi. Je n’ai rien à fêter. Pourtant… Ce que j’ignore encore à cet instant précis, c’est…

Le stress réduit la fertilité de 46% !

Stress fertilite positivemindattitude

Le rôle de Positive Mind Attitude est d’expliquer aux femmes combien ses pensées ont un rôle sur sa fertilité, qu’un bon état d’esprit augmente considérablement les chances de réussite (y compris en PMA). Des chercheurs de l’Université de Louisville (États-Unis) ont publié dans la revue Annals of Epidemiology de nouveaux travaux : ils sont les premiers à quantifier les effets du stress sur les femmes qui tentent de concevoir un enfant.

OFFERT ! 7 preuves qui expliquent pourquoi redevenir actrice de son projet bébé double les chances d’y arriver -->Inscris-toi